Le championnat de France jeune de Nîmes 2012

Les grands avaient à leur disposition le boulodrome (à coté du tristement célèbre hall des expositions où les joueurs d'échecs ont supporté des températures infernales lors du championnat de France adulte en août 2009). Depuis les tribunes, on voyait les enfants jouer.

 

Mais pour les petits, il n'y avait aucune visibilité. Les familles attendaient sur un parking que les jeunes sortent de la salle de jeu. Pour une ronde, c'est possible, mais passer plusieurs jours sur un parking poussiéreux et venteux, de nombreux parents n'ont pas apprécié.

 

Les entraîneurs avaient à leur disposition deux salles d'analyse spacieuses. Ce qui n'est pas négligeable, sachant qu'il faut y passer quelquefois huit heures par jour. Supprimer l'open accompagnateur nous a laissé de la place.

Les nulles par convention mutuelle sans se référencer à l'arbitre étaient interdites.

 

Une anecdote : Deux cadets ont atteint une finale roi fou de cases blanches contre roi fou de cases noires. Ils ont demandé à l'arbitre le droit de faire nulle. L'arbitre a dit qu'il existait une position de mat et qu'il fallait continuer de jouer, il est retourné sucer sa compote en tube, laissant les deux joueurs médusés.

 

D'ailleurs, avec des cavaliers le cas peut aussi se produire. Je soumets à la sagacité de cet arbitre ce mat aidé en 7 coups de Mertes. (On ne compte que les coups noirs)

 

 

 La solution: 1...Re6 2 Rd3 Rd5 3.Re3 Rc4 4 Rd2 Rb3 5 Cd4 Ra2 6 Rc3 Ra1 7 Rb3 Cb1 8 Cc2 mat

 

 

 Le championnat de France est un moment de grâce pour les entraîneurs car les jeunes sont très motivés. D'un autre coté, ils investissent trop sur le plan émotionnel, c'est pourquoi, on voit beaucoup de gaffes et les outsiders sont à la fête.

 

Echecs à Nîmes
Echecs à Nîmes

 

 

J'entraînais des jeunes de la ligue centre.

 Le matin, je consolidais les répertoires d'ouverture et mettais en garde contre les différents pièges que les entraîneurs adverses pouvaient placer. Je faisais répéter trois fois les variantes. Souvent, ils sont revenus en me disant avoir eu un trou de mémoire à cause du stress ou pour des raisons inexplicables.

 

Il vaut mieux travailler au cours de l'année et faire des révisions le jour du match plutôt que d'avoir à tout apprendre d'une ouverture deux heures avant la partie.

 

 Ma fille Capucine a fini troisième, 11 ans après sa seconde place, en petite poussine. Il faut être persévérant.

Dans cette catégorie junior féminin, elles se connaissent bien car elles se sont rencontrées plusieurs fois dans les championnats précédents.Elles n'étaient que 12 au départ, mais ce n'étaient que des joueuses expérimentées.

 

Elle n'a pas joué à son niveau contre les deux favorites: « Contre certaines joueuses, impossible de ce concentrer». En fin de tournoi, elle a retrouvé son calme et a pu se placer. La championne, Margaux Lefèvre avait un des plus forts joueurs français comme entraîneur personnel, les podiums sont durs à prendre.

 

 

 

Capucine Saucey
Capucine Saucey